À chacun sa mesure

QUAND L’ART PREND LA PAROLE

Nous avons profité de cette vitrine pour créer le lancement de notre projet À chacun sa mesure portant sur la différence.

Plus de 500 élèves ainsi que des gens de la communauté ont assisté à l’événement incluant les 4 volets des arts. En trois semaines seulement, plusieurs intervenants ont nourri le processus de création. En français, les élèves ont réfléchi à leur propre vision de la différence en construisant des champs lexicaux sur le thème. Parti d’une vision négative de la différence, ils transforment ces mots en pensées positives illustrées pas les élèves d’art médiatique et intégrées à la présentation des journées de la culture par les élèves d’arts de la scène. Une chorégraphe invitée s’est assurée d’intégrer ces mots à l’événement théâtral en travaillant différents déplacements avec les élèves.

Parallèlement à ce travail, en arts plastiques, les élèves ont poursuivi leur réflexion pour porter leur création. Plus de 300 tableaux d’un même visage inspiré du mouvement POP ART ont été exposés, mais chacun a sa forme et a sa couleur pour créer sa propre différence. Finalement, les élèves en arts de la scène ont porté le message en personnifiant différents artistes ayant persévéré à travers leur différence chacun à leur mesure. La comédienne Sarah Cloutier s’est joint à l’équipe pour le travail de répétition et de mise en scène.

DE LA SCÉNARISATION AU TOURNAGE

Il est intéressant d’offrir aux élèves la possibilité de côtoyer différents métiers sachant qu’ils seront les acteurs de demain. Aller à la rencontre du cinéma est donc devenu une évidence. Ainsi, les élèves en arts de la scène, en arts plastiques et en arts médiatiques ont eu le privilège de participer aux ateliers de l’Usine de films amateurs de Michel Gondry. Présenté pour la première fois au Canada, ce cinéaste français se promène de ville en ville. Parmi douze décors de cinéma, les élèves ont été invités à produire leur propre film amateur, de la scénarisation au tournage en passant par le choix des costumes et des accessoires. Ils ont eu le bonheur d’être bien préparés avant leur visite parce que M. Mathieu Décarie (le père d’une élève qui est monteur caméraman) est venu rencontrer les jeunes pour présenter Michel Gondry en diffusant un power point sur le dit cinéaste et des extraits de ses films.

Suite aux ateliers, les élèves en arts de la scène ont réinvesti leurs acquis dans la réalisation de 7 films traitant de la différence avec la collaboration des élèves en arts médiatiques. Ils les présenteront dans les classes d’éthique et culture religieuse pour amener d’autres élèves à réfléchir et à discuter sur ce sujet.

Quant aux enseignants de français, après avoir lu et analysé des classiques comme Le dormeur du val et Monsieur le président, ils en ont profité pour toucher la poésie et amener les élèves à écrire un slam dont le titre est Faire la paix dans la différence. Un de ces slams a été tourné en vidéo clip par notre partenaire Éric Michaud de Ensemble on tourne, chanté par une élève en option chant. Le professeur de musique s’est occupé de la partie musicale. Le résultat a été diffusé sur les réseaux sociaux et sur la page Web de l’école.

À CHACUN SA MESURE, À CHACUN SA COULEUR

Depuis plusieurs mois, les élèves de l’école Horizon Jeunesse travaillent en collaboration sur le projet ‘’À chacun sa mesure’’. Dans le cadre des cours d’arts plastiques et du volet scénographique d’arts de la scène, les élèves élaborent des marionnettes grandeur nature, des sculptures et des œuvres picturales symbolisant la différence sous toutes ces formes. Les œuvres picturales inspirées du mouvement POP ART représentent un même visage où chaque élève intègre de façon unique leurs formes et couleurs personnelles. Les marionnettes et les sculptures créées par les élèves permettent de réfléchir sur l’acceptation des différences corporelles et amènent ces derniers à développer leur regard critique quant au modèle unique de beauté actuel véhiculé par les médias.

45 jeunes de classes de dysphasie se sont joints au projet. Créer des œuvres picturales avec ces élèves en difficulté a été rendu possible grâce à la subvention octroyée par Jeunes actifs et à l’organisme Bien dans ta tête, bien dans ta peau chapeauté par Équilibre, sans quoi ces jeunes n’ont pas accès à des cours d’arts en général. Ils se sont investis avec plaisir dans ce projet artistique et collectif. En collaboration, les élèves ont créé différentes œuvres : des sculptures en 3D, une création de bouleaux à partir d’une étude des volumes par un exercice d’observation et une réalisation d’effets optiques à partir de miroir pour déformer les corps. Ces œuvres seront réinvesties à la soirée porte ouverte du PFAE, ce qui permet à nos 45 élèves une meilleure intégration à leur milieu en se taillant une place parmi leurs pairs. Le rayonnement de ce projet permet à cette clientèle de vivre une réussite, ce qui leur procure un sentiment de fierté. Il a été important d’adapter les étapes de création pour favoriser la réalisation de leur œuvre et stimuler leur créativité selon leurs aptitudes. Une ancienne élève de l’école est même venue les accompagner dans leur démarche.

TOUS ENSEMBLE POUR L’ACCEPTATION DE LA DIFFÉRENCE

Le but premier de la démarche était de faire prendre conscience aux jeunes de la portée des arts dans un contexte engagé et de leur permettre d’avoir et de vivre un contact privilégié avec la culture. De là s’est imposée la soirée inspirante qui vient clôturer l’année.

D’abord, tous les élèves de l’école et la communauté auront le privilège d’assister à un vernissage. En plus d’y retrouver les tableaux et les disques POP ART, les films des élèves, le vidéo-clip, les mots illustrés, les photos, de nouveaux éléments seront ajoutés. En français, les élèves ont rédigé un conte merveilleux dont les protagonistes sont des personnages vivant avec une différence physique, psychologique ou sociale inspirés d’images artistiques. Ces personnages servent à la réalisation de sculptures 3D de corps humains, tous différents, qui sont exposées. Parallèlement au travail en art plastique, les élèves d’arts de la scène préparent un collage de textes appelé À CHACUN SA MESURE dans lequel les marionnettes humaines prendront vie. Cette pièce clôturera le vernissage. C’est à cet événement que Juliette, notre élève à mobilité réduite, prendra la parole pour présenter l’organisme dont elle est la porte-parole, Docteur Clown et que les élèves en français s’étant illustrés présenteront leur personnalité inspirante. 

fiche information

Horizon Jeunesse

Chantal Labbé

2e cycle du secondaire

Art dramatique, Arts plastiques, Multidisciplinaire - divers

Partagez cette page
Découvrez d'autres œuvres de cette catégorie
Art dramatiqueArts plastiquesMultidisciplinaire - divers
Les espèces menacées

École : Curé-Antoine-Labelle

83

En masse pour les masses

École : Saint-Martin

83

Année scolaire 2018

École : Saint-François

83

En masse pour les masses

École : Saint-Martin

83

Mon jardin vivant

École : L’Envolée

83

Murale - Monde éclectique

École : Mont-de-La Salle

83

À la découverte des sens...

École : Jean-Piaget

88